Madame le Maire , nous avons des propositions à vous faire pour dépolluer Paris

logolesbannies

Madame le Maire , nous avons des propositions à vous faire pour dépolluer Paris
LES BANNIES DU 1ER JUILLET·VENDREDI 18 MARS 2016 www.facebook.com/FreeWheelsParis

Nous les Bannis du 1er juillet (merci encore), comme vous le savez, Madame le Maire, sommes des gens pleins de bonne volonté. Comme vous, nous aimons Paris. Et comme vous, nous regrettons que Paris soit régulièrement montré du doigt pour ses pics de pollution, après ce très brillant succès que fut la COP 21. Mais contrairement à vous, nous ne faisons pas porter à l’automobile la responsabilité exclusive de cette situation, et surtout pas à ces pauvres survivantes de plus de 20 ans qui justement nous donnent à nous les “bizarres”, de bien innocentes satisfactions. Soit parce qu’elles occupent nos loisirs. Soit parce que nous travaillons ou circulons avec et que tout bien pesé, ces vieilles choses polluent beaucoup moins quand elles sont utilisées que si elles devaient être détruites et remplacées , donc soumises à une obsolescence programmée administrative. Car c’est bien ce que vous voulez nous imposer n’est-ce pas ? La construction d’une voiture neuve produit en effet en moyenne 8 tonnes de CO2 et sa destruction, environ 1/2 tonne, sans parler de ce qu’elle génère comme résidus recyclables ou pas.
Nous ne sommes pas des experts. Vous en avez des quantités autour de vous. Mais il faut parfois s’arrêter à des idées simples dont nous nous demandons pourquoi elles ne figurent pas à votre agenda, si votre intention sincère est bien de rendre aux Parisiens à la fin de votre mandat, un Paris plus propre et plus agréable.
Voici ce que nous vous proposons de faire rapidement. Merci d’ailleurs à ceux qui soutiennent notre action de compléter cette liste par d’autres propositions utiles.
– Nettoyer et ventiler les couloirs du métro où la concentration en particules est inquiétante (plus basse d’ailleurs en journée que la nuit puisqu’elles vont se fixer directement dans les poumons des usagers qui jouent le rôle de filtre, ce qui est assez pratique)

– Favoriser les ondes vertes (feux synchronisés) sur les boulevards au lieu d’accumuler des arrêts destinés à pourrir la vie des automobilistes, car le freinage d’un véhicule génère 6 fois plus de particules dangereuses que la combustion de carburant

– Proposer des parkings relais aux entrées de Paris (pas chers, 1€ par jour par exemple et géants pour accueillir du monde) pour faciliter le changement de mode de transport pour ceux qui n’ont d’autre choix que de quitter leur domicile en voiture. Vous devriez demander conseil à vos amis les 20 Maires des grandes villes européennes. Toutes arborent fièrement le panneau P+R à leur périphérie. Et à Paris ? Niente, Nichts, Nothing

– Remplacer les anciens immeubles de bureaux par des espaces verts. Inutile de garder des bureaux si la campagne doit s’installer en ville et que l’ unique préoccupation des élus est d’organiser les loisirs des parisiens tout en mettant tout en oeuvre pour diminuer les emplois. Si la ville de Paris n’avait pas annexé le bois de Boulogne et le bois de Vincennes, elle ne respecterait pas les quotas d’espaces verts nécessaires pour synthétiser le CO2.

– Imposer l’amélioration de l’efficacité énergétique des bâtiments pour réduire le chauffage (énergie et pollution), car là est la véritable urgence.
Nous pourrions gloser aussi sur la RATP et ses bus , sur Charles de Gaulle et ses avions et sur l’influence des vents dominants qui ne viennent pas toujours de la mer, comme vous le savez, mais ce sont des ponts-aux-ânes et nous nous voulons plus subtils.
Nous avons entendu également parler d’un phénomène très intéressant. Depuis que vous avez parqué les cars de tourisme dans des lieux ad hoc où ils sont copieusement taxés par vos soins vigilants, ceux-ci préfèreraient désormais tourner à vide dans Paris. En général avec leur climatisation en route pour le confort du chauffeur. C ‘est bien moins cher que de payer pour attendre semble-t-il. Et vous nous dites que les Diesel polluent ? Formidable non ?
Comme vous le voyez, nous sommes prêts à vous aider à trouver des solutions pour sauver les vies de nos enfants sans nuire à ce qui nous reste d’industrie, ni lancer aux trousses des pauvres utilisateurs de voitures anciennes que nous sommes, un arsenal d’interdits et de dérogations tous plus inutiles les uns que les autres. Et quand tout sera rentré dans l’ordre et que l’on respirera à Paris le même air vivifiant qu’à…( ou au fait ?) , nous serons nombreux à vous inviter à apprécier notre magnifique capitale toute propre à bord d’une voiture ancienne, dans la joie et la bonne humeur, chaque jour de la semaine, si votre emploi du temps vous le permet. C ‘est bien plus amusant que dans une Bollorette.
Nous ne sommes pas rancuniers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *